Fabian est le fruit des amours à trois entre la chanson, le rap et le spé. C’est la rencontre hasardeuse entre des basses de 808, des punchlines poétiques et la légèreté de Dada. Au commencement, il y a ce besoin un peu désespéré de tenter de donner une forme à ce qui est insaisissable. Puis la danse, pour l’énergie et ce qui ne se dit pas, le divertissement pour la politesse de ne pas se prendre au sérieux, l’envie de se faire tatouer un ravioli, pour le panache, et, enfin, ce léger voile de tristesse, juste comme ça, pour l’élégance. Des lives débridés et poisseux, un flow qui pactise avec la trap, une écriture qui déconstruit la chanson FABIAN est un
hybride jouissif, un pays étrange et merveilleux situé très précisément sur la carte entre Anne Sylvestre et Kaaris.
Pour les fans de Therapie Taxi, Columbine et Philippe Katerine.