Entre des rimes techniques et un groove léché, l’octet nyonnais soigne la peine et apporte la paix en une fraction de morceaux colorés. Huit membres dont affluent les multiples influences dans une prestation torrentielle. Avis aux mélomanes : vous allez danser.